Faux avis et arnaques sur Internet : une norme AFNOR vient en aide aux consommateurs

written by Désiré Dupas on July 17, 2013 in blog and e-reputation with no comments
Faux avis et arnaques sur Internet : une norme AFNOR vient en aide aux consommateurs

Faux avis sur internet : la norme AFNOR pourrait venir en aide aux consommateurs

Qu’il s’agisse de louer une chambre dans un hôtel, d’acheter du matériel hi-fi, de choisir un abonnement GSM ou encore de choisir un resto, internet devient la destination principale d’un quart des internautes afin de renseigner avant la prise de décision.

De fait, la diminution du risque d’achat et la consultation d’avis des « pairs » sur des sites spécialisés tels que TripAdvisor ou Amazon deviennent les réflexes de la plupart des consommateurs. Plus encore, 90% des internautes organisent  leurs vacances en fonction des avis consultés sur Internet.

Dans son article “Une norme pour encadrer les avis de consommateurs sur Internet “, le journal Le Monde souligne : 

«  Neuf Français sur dix consultent ces avis, mais 73 % ne leur feraient pas confiance, selon une étude Easy Panel-Testntrust d’août 2012, en raison de leur fiabilité toute relative. »

Mais ce n’est pas sans risques car bien des commerces peu scrupuleux font de plus en plus appels à des sociétés spécialisées en publication de faux avis.

Ces sociétés spécialisées en écriture sont souvent implantées à Madagascar comme le souligne l’émission « Complément d’Enquêtes » diffusée le 13 Juin 2013 sur France 2.

Afin de booster leur réputation, certains hôtels vantent le mérite de leurs chambres: confort, situation, services etc. La réalité est cependant bien différente : pas de volets, pas de rideaux, pas de double vitrage, insonorisation de la chambre inexistante, etc. Effectivement la tentation est grande pour le secteur hôtelier : de bons avis font grimper la côte et attire dès lors plus de clients.

Le marché du faux avis est  partout: hôtellerie, restauration, sites de réservation en ligne.  De quoi faire le bonheur des agences de rédaction web venues à Madagascar pour sa main d’œuvre qualifiée (minimum Bac +3), francophone, jeune et très bon marché.

5€/jour en moyenne, c’est le salaire d’un jeune malgache dont la tâche rédactionnelle est de  rédiger des avis sur Prague, poster son avis concernant le séjour dans un hôtel… sans jamais y avoir mis les pieds. Côté client, on propose un opérateur à plein temps pour poster 10 avis/mois sur un hôtel. Prix de l’avis : entre 1€ et 2€ !

Suite à ces pratiques frauduleuses, de nombreux sites tels que TripAdvisor ont du renforcer leurs systèmes de protection mais bien souvent sans résultats concret car de nombreux hackers savent comment contourner le système…

Mais la publication de faux avis positifs à l’avantage des hôtels n’est pas unique. A cela se rajoute la menace de rédaction de faux avis négatifs de vrais clients afin de réclamer une ristourne !

Afin de pallier à ces abus, l’AFNOR (Agence Française de Normalisation) réunit l’ensemble des 43 acteurs du secteur afin de définir une charte combattant ces faux avis.

Cette norme appelée NF Z74-501 pourra attribuer un label aux sites étant transparents, sérieux et respectant les critères exigés.

Les règles sont strictes allant de la simple demande données du client ayant posté l’avis (adresse mail, coordonnées postales ou numéro de téléphone) jusqu’à  l’exigence d’apporter la preuve d’achat de son voyage !

L’ensemble des avis postés sur un site devront être vérifiés, postés de façon chronologique afin d’éviter de mettre en avant les avis les plus positifs.

Enfin, les avis ne pourront pas être édités ou effacés, sauf dans le cas d’injures où la possibilité de modérer ce type de commentaire reste possible…

Affaire à suivre donc de près, aussi bien en France qu’en Belgique.

Et vous faites-vous confiance aux avis postés par les internautes ?

Sources de l’article

Désiré Dupas


Digital & Social Media Project Manager @MissionSystole | Community Manager | #VeilleDuJour Curator | SEO | SMO | WordPress | #FSMBXL FridaySocialMedia